Covid-19 : Les gestes barrière en grandes surfaces et ailleurs


On se lave les mains

D’abord, on arrête les embrassades et les poignées de mains. Ensuite, on se nettoie les mains, autant que nécessaire, à l’eau et au savon ou avec du gel hydroalcoolique. A défaut, l’alcool aussi peut faire l’affaire. Le lavage doit durer au minimum pendant 20 secondes, en n’oubliant pas de frotter entre les doigts, le dos des mains, et même le début des avant-bras.

On éternue ou on tousse dans son coude. On utilise des mouchoirs à usage unique que l’on jettera, par la suite, dans des poubelles fermées. Pensez également à aérer les pièces.

On garde ses distances

Pour diminuer drastiquement les risques de contamination par voie aérienne, l’Organisation mondiale de la santé recommande de maintenir une distance de sécurité entre les personnes dans les espaces publics. Entre un mètre et 1 m 50 minimum. 

On nettoie partout et souvent

Un nettoyage soutenu de diverses surfaces sera nécessaire afin de réduire la présence de germes et autres virus. Vos armes : au minimum du gel hydroalcoolique et des lingettes, mais de préférence du détergent efficace ou de l’eau et du savon. Pensez à astiquer votre smartphone, les poignées de portes, mais aussi pour les interrupteurs et autres objets que vous manipulez souvent. Des gestes à répéter au moins deux fois par jour.

On limite ses déplacements

Il faudra, pendant un temps du moins, réduire sa vie sociale au strict minimum et grouper vos sorties (travail, supermarché, pharmacie, marché, médecin…) sur un trajet.

Et le vaccin antigrippal ?

La vaccination antigrippe n’a, certes, aucun effet sur le coronavirus Covid-19. Mais elle vous protégera de la grippe, qui sévira encore plus à mesure que nous approchons de l’intersaison.

En cas de symptômes

N’hésitez pas à appeler sur l’une des hotlines mises en place par le ministère de la Santé pour vous renseigner. De plus, chaque hôpital dispose d’une «fever unit» où les patients sont examinés pour repérer des cas suspects de coronavirus.

Masques et gants

Les masques chirurgicaux, qui piègent les gouttelettes de salive, et masques filtrants (FFP2 et FFP3) sont réservés en priorité au personnel médical ainsi qu’à l’entourage des patients contaminés. Ils sont aussi recommandés aux personnes malades qui présentent des symptômes grippaux, cela afin de ne pas contaminer leur entourage.

Le masque n’est pas une barrière efficace pour protéger une personne saine. Cela inclut également les masques antipollution et anti-poussière (de couleur blanche).

Attention toutefois : l’efficacité des masques chirurgicaux est garantie durant 3 heures, celle des masques filtrants FFP durant 8 heures. Ils sont, en outre, à usage unique et doivent être changés régulièrement. Les laver en vue d’une réutilisation ne sert à rien.

Les gants peuvent être une option utile pour ceux qui se touchent encore inconsciemment le visage, le nez ou la bouche.

Boostez votre système immunitaire

Pensez à faire le plein de vitamines et à prendre soin de votre flore intestinale à travers fruits, légumes et probiotiques. Sommeil et repos sont aussi d’une importance capitale pour aider le corps à se régénérer

.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *